TOUTES LES MARTINGALES

Soyez prêt à perdre l’intégralité de votre mise. Ne jouez que ce que vous êtes prêt perdre. Jouez par exemple des revenus non prévus, des primes, etc…

Fixer la limite de la mise. Ne misez aucun cas au-delà de la limite que vous vous êtes fixée.

Ne faites confiance à aucune méthode infaillible. Il n’y a pas de martingale sûre à 100 %. Chaque méthode présente sa part de risque. Assurez-vous si possible que les calculs des risques indiqués sont corrects. Ensuite, tenez compte de ces risques pour définir votre stratégie en connaissance de cause.

Tenez vous en à votre stratégie ou arrêtez de jouer…

LA MARTINGALE
La méthode de la Martingale est la plus simple et la plus populaire.
Pour utiliser cette méthode, vous devez simplement doubler vos mises après chaque échec afin d’essayer de récupérer vos pertes.
Si votre première mise est de 1€ et que vous perdez, doublez-la à 2€. Si vous perdez cette mise, doublez-la encore une fois à 4€.
Continuer à doubler vos mises à 8€, 16€, 32€… jusqu’à ce que vous gagniez.
Attention, les ecarts longs arrivent plus souvent qu’on ne le pense…

LA GRANDE MARTINGALE
La Grande Martingale est identique à la Martingale, sauf qu’à chaque mise, vous doublez le montant de la dernière mise et vous y ajoutez 1€.

FAITES SAUTER LA BANQUE
On mise 1 sur la chance simple, et on gagne. La technique consiste à laisser tous les gains sur le tapis et cela pendant 8 à 11 coups de manière à atteindre le plafond.Si l’on perd, en fait on ne perd que 1 unité.

LA PYRAMIDE D’ALEMBERT
Quand vous utilisez les méthodes de d’Alembert, vous augmentez la mise que vous venez de perdre de montants marginaux, afin de ne pas risquer les lourdes pertes progressives de la Martingale et de la Grande Martingale. Dans la méthode de la Pyramide, vous commencez avec une mise unitaire, 1€. Si vous gagnez, recommencez. Si vous perdez, votre prochaine mise est de 2€. Chaque fois que vous perdez, vous augmentez votre mise d’une unité. Après chaque gain, vous la réduisez d’une unité.
La contre de d’Alembert
Il suffit d’appliquer le principe de la pyramide d’Alembert, mais dans l’autre sens.
Lorsque l’on gagne, on augmente notre mise d’une unité et lorsque l’on perd, on diminue notre mise d’un unité.

L’ANNULATION D’ALEMBERT
Cette stratégie consiste à commencer avec 3 nombres en ordre consécutif, par exemple 1, 2, 3, et essayer de gagner la somme de ces nombres, soit 6 dans l’exemple. Le joueur commence par miser la somme des 2 nombres extrêmes, c’est-à-dire 4 (1+3 ici). Si le joueur gagne, les nombres 1 et 3 sont rayés (annulés) de votre liste. Si le joueur perd, les nombres restent sur la liste à laquelle est ajoutée la mise originale soit 1, 2, 3, 4. La prochaine mise devra alors être de 5 c’est-à-dire 4+1. Si le joueur gagne, il doit rayer 4 et 1 de sa liste, etc.

LA HOLLANDAISE
La statégie de la hollandaise consiste en une progression en perte. Ainsi, le principe est d’effacer ses pertes avec une mise supérieure d’une unité à la mise qui a abouti à la perte. Misons 1 euro par exemple. Si cette mise aboutit à une perte, on va donc tenter d’effacer cette perte par une mise d’une unité supplémentaire soit 2 euros. En cas de nouvelle perte, on continue sur la dernière mise soit toujours 2 euros jusqu’à un gain qui effacera la perte initiale (1 euro dans l’exemple). Dans la suite du jeu, il faudra passer autant de mises de 3 euros qu’il y a de pertes de 2 euros à effacer ; puis on misera 4 euros pour effacer les éventuelles pertes à 3, et ainsi de suite tant qu’il restera des pertes non effacées. Ainsi, lorsque toutes les pertes seront effacées, le joueur possèdera un bénéfice d’une ½ unité par coup joué.

LA PIQUEMOUCHE
Basée sur la grande martingale, elle en suit le principe ; Chaque mises de la grande martingale sera joué trois fois.On aura donc la progression suivante :
1, 1, 1, 2, 2, 2, 4, 4, 4, 8, 8, 8, 16, 16, 16, 32, 32, 32, etc.
On peut donc aller beaucoup plus loin qu’avec la grande martingale puisque le plafond des mises ne sera atteint qu’après 27 coups et non 9 seulement pour la grande martingale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *